vendredi 29 décembre 2017

Philippe Muray et le point d'exclamation


En politique, l'indignation est devenue un fromage...

On m'a gentiment prêté un livre d'un auteur que j'ignorais jusqu'à présent : Patrick Muray. Le livre s'appelle "L'empire du bien". Il dénonce avec un peu de retard ce que Marcel Aymé (et bien d'autres) ont dénoncé il y a plus de cinquante ans - une forme de bienpensance et de béniouiouisme.

Soyons positif : il n'est jamais trop tard pour bien faire.

J'avoue n'avoir lu qu'un tiers du livre. Assez vite, j'ai trouvé plus drôle de compter les points d'exclamations. Dieu merci, il y a des outils qui permettent de le faire sans fatigue. Eh bien je vais te dire, il y en a beaucoup.

Si tu écris un roman d'aventure avec du suspens, ou un roman policier avec des découvertes macabres, ou un roman d'horreur… avec de l'horreur, je comprendrais que tu utilises - sans abuser quand même - ces "i" renversés qui sont comme le cri de maman quand elle voyait une petite souris traverser la cuisine :

"iiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!"

Mais si tu essayes de démontrer quelque chose… pas sûr.

Pour vérifier, j'ai pris l'excellente "Algèbre linéaire" d'Eva Fluckiger, un livre que je te recommande, et j'ai fait le même test. Tu me croiras si tu veux, mais j'ai compté trois points d'exclamation en tout sur cent-soixante pages. Qui suivent tous d'aimables "Attention" destinés à éviter au lecteur distrait de tomber dans l'erreur. Pourtant, je peux te dire qu'Eva, pour ce qui est de démontrer et de vouloir convaincre, elle mouille la chemise…

Ben oui : Philippe Muray s'est trompé de genre. Il aurait bien mieux fait d'écrire des romans d'épouvante ! (et là, j'avais le droit ?)

ps : plus sérieusement, Muray était un grand admirateur de L.F. Celine et a voulu le copier - sans doute involontairement ; les exclamations qui ponctuent la course effrénée de Ferdinand dans le "Voyage" ou dans "Mort à crédit" correspondent à un style épique - et sont ici parfaits ; mais un style épique pour un essai socio-politique, cherchez l'erreur...