samedi 6 janvier 2018

Legion : une série qui est tout sauf romaine et militaire


La bonne fée... (qu'on a déjà vue dans la saison 2 de Fargo)

Je viens de finir la première saison de Legion. Une série différente des autres. Comment la définir… une BELLE série ONIRIQUE. C'est très agréable à regarder, c'est surprenant, c'est sympa.

Avec une seule histoire qui parcourt l'histoire du premier au huitième épisode et qui lui donne sa cohérence… si tant est qu'il puisse y avoir de la cohérence dans un délire. Le fil existe - plus que dans Lost, une autre série très onirique, mais il est très simple - si ténu que le pitch tiendrait en une phrase.

De ce point de vue, rien que de très bateau, au moins on ne risque pas la migraine.

Les personnages sont taillés comme dans une bande dessinée, mais on n'en veut pas plus - ce sont des types et des archétypes et ça suffit pour notre plaisir. D'autant qu'ils sont bien joués.

Folie ou super-pouvoirs ? Pendant longtemps, on se demande si le héros est réellement psychotique, et si ce n'est pas un voyage au centre des délires d'un paraphrène intelligent et très "productif" - ce qui serait plausible, même pour un psychiatre. Hypothèse qui reste valable jusqu'à la fin de la saison, bien que les critiques prennent unanimement le parti opposé.

Alors on oscille… mais ce qu'on pense comprendre sans être certain, c'est tout ce qu'il y a à comprendre, ce n'est pas grand-chose - et c'est assez.

Il n'y a plus qu'à regarder les images. Un conte sombre et vaguement fantastique auquel ne manquent ni la bonne fée (blonde) ni la sorcière (brune). Avec des décors parfois très kitsch, toujours élégants.

Moi, j'ai aimé - alors que les trucs paranormaux, ce n'est pas vraiment mon style. Mais j'imagine que ça peut carrément irriter : c'est imaginatif, bien fait, mais le coup du petit groupe qui vit ensemble dans une jolie maison étrange, isolée près d'un lac, la bande composée d'un scientifique, d'un homme d'action, de l'asiate de service, du psychic etc., seuls et unis autour du héros contre les méchants soldats noirs sans visages de l'ordre établi, ça ne te dit rien ? C'est quand même assez ado...

Alors essaye le premier épisode, tu verras bien si cela te plaît. Mais surtout, ne prend pas en route : tu pourrais t'imaginer que tu n'as rien compris... alors qu'il n'y a rien à comprendre !


Sorcière ou bonne copine ? Ici, le doute n'est pas permis. Mais c'est peut-être une possession spirite ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire