mercredi 4 avril 2018

Clifford Pickover, The Physics Book : sympathique et facile à lire




Pickover est un auteur américain prolifique, de formation scientifique tout à fait honorable (Yale) - mais il n'est pas physicien. Son livre est un ensemble d'entrées indépendantes les unes des autres sur la physique de l'époque grecque jusqu'à aujourd'hui (ou plutôt hier, car il ne tient pas pour certaine la découverte du boson de Higgs et il espère encore que l'accélérateur du CERN va mettre en évidence la supersymétrie).

Le livre est sympathique, sans erreurs à mon niveau. Je craignais que cet auteur qui s'est beaucoup dispersé nous serve une soupe insipide. Certes, le livre n'est pas génial et on peut lui faire de petits reproches. Par exemple la distinction entre ce qui est de l'ordre de la théorie et ce qui a été démontré n'est à mon sens pas assez claire (outre que les cordes, pure théorie, apparaissent au moins deux fois alors que la gravité quantique à boucle, théorie peut-être plus démontrable, est absente). Et certains chapitres sont ratés. Mais globalement, il tient bien la route.

J'ai bien aimé la personnalisation des découvertes : sortent ainsi de l'ombre ou de l'oubli tous ceux dont on ne parle pas dans Voici (et qui n'ont pas eu l'honneur d'avoir le président de la république à leurs obsèques). On oublie souvent qu'ils ont créé les conditions qui façonnent l'essentiel de notre vie quotidienne. Faut rappeler ce que j'ai dit ailleurs ? En 1920, Paul Valéry publiait le Cimetière Marin et Schrödinger mettait au point son équation d'onde. Lequel des deux a une incidence quotidienne sur notre compréhension du monde ?

Le livre de Pickover est très facile à lire. Il ne faut pas y chercher le pourquoi du comment - le format limité oblige parfois à des sauts logiques qu'on doit admettre. Comme je connaissais déjà le contenu de ce qui y est raconté, je lui ai trouvé une cohérence, mais je suis incapable de dire s'il paraîtra comme une bouillie informe au lecteur néophyte. Ce qui est certain, c'est que Pickover n'a pas l'ambition d'expliquer, ni de faire de l'histoire des idées, ni de donner une vue globalisante de la physique.

En 200 mini-chapitres, il raconte l'aventure de l'Homme qui se réveille dans son coin minuscule (si, si, minuscule !) et se demande quel est cet endroit étrange où il a atterri. Il braque le projecteur sur certaines découvertes, leur contexte, et leurs auteurs. Son livre n'est pas un simple dictionnaire - il pique agréablement la curiosité. Excellent livre pour attendre chez le dentiste. A noter qu'il est écrit en américain - à ma connaissance, il n'y a pas de traduction française.

Je vois que Pickover a aussi publié The Math Book et je pense que je vais l'acheter : signe que le premier ne m'a pas du tout ennuyé (et que j'ai encore d'autres rendez-vous chez le dentiste !)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire